Comment savoir si un potiron est prêt à être récolté ?

Accueil Jardinage Comment savoir si un potiron est prêt à être récolté ?

Faire pousser une citrouille est une aventure estivale amusante et comme ce fruit devient de plus en plus gros, vous vous demandez probablement comment savoir quand votre potiron est mûr pour la cueillette. Les signaux saisonniers comme le raccourcissement des jours et les matins froids sont des indices courants de l’approche du moment de la récolte des citrouilles. Il se peut aussi que vous aperceviez les premiers fruits oranges au stand de votre ferme locale. Voici comment savoir quand récolter les potirons dans votre propre jardin.

Comment savoir si un potiron est mûr ?

Tout d’abord, sachez que tant qu’il n’y a pas de gelée prévue, votre potiron peut et doit rester sur la vigne. Il continuera à pousser tant que les feuilles et la vigne seront saines. Si les feuilles sont gravement attaquées par des insectes ou des maladies et sont presque toutes mortes, envisagez de récolter votre potiron. Il ne poussera pas s’il n’y a pas de feuilles pour le nourrir. Alors quand récolter ses potirons ?

Si la vigne et les feuilles sont saines, le premier indice pour savoir que c’est le moment de récolter le potiron est la couleur de la peau ou de l’écorce. Une citrouille prête à être récoltée doit être entièrement colorée, et ce, quelle qu’en soit la couleur. L’écorce doit également être ferme. Si votre ongle perce facilement la peau ou crée une indentation, cela signifie que le potiron n’est pas prêt à être récolté.

Si vous choisissez un potiron trop mou, il se flétrira en quelques jours. Faites le test de l’ongle sur l’arrière de la citrouille à un endroit où vous ne verrez pas la marque que vous pourriez créer. Aussi, lorsque la tige au-dessus du potiron en question commence à devenir plus dure, cela signifiera que le potiron est prêt à être cueilli.

Écorce de potiron et son creux

Supposons que votre potiron soit principalement devenu orange et que la vigne qui l’entoure commence à être sensible aux baisses de température, il existe une façon de vérifier si votre potiron est prêt à la cueillette, il suffit pour cela de taper doucement sur la croûte extérieure. Si vous entendez un son creux, vous saurez qu’il est prêt à être cueilli.

Comment récolter un potiron ?

Commencez par mesurer une longueur sur la tige d’environ 7 à 12 cm en haut du fruit et coupez soigneusement la tige de la vigne. Le peu de tige que vous laisserez sur le potiron continuera à lui fournir les derniers nutriments, ce qui signifie que le fruit va vivre plus longtemps après sa récolte. Attention cependant à ne pas soutenir le potiron par sa tige coupée comme vous soulèveriez un sac de courses, car si la tige se casse, la moisissure ne tardera pas à le gagner.

Comment garder un potiron après la cueillette ?

Le secret d’un potiron durable réside dans sa cure, car elle provoque le durcissement de son écorce. Ce dernier aura pour effets de :

  • diminuer la quantité d’eau dans la chair ;
  • rendre la coquille plus dure et moins sujette à la pourriture ;
  • rendre la chair plus douce et meilleure à manger ;
  • accélérer la guérison les entailles de l’écorce.

Cette étape est plus facile qu’elle ne semble l’être ! Tout d’abord, vous devez essuyer les fruits fraîchement coupés et les laisser reposer dans un endroit chaud et ensoleillé pour une période allant de 10 à 15 jours. Cette opération peut se faire à l’intérieur comme à l’extérieur si les températures sont supérieures à 25° C après la récolte. Veillez à entreposer votre potiron à l’abri de l’humidité pour éviter qu’il ne soit atteint par la moisissure.

Après environ une semaine et demie, vous pourrez désormais conserver votre potiron à une température moins élevée (10 °C), mais toujours dans un endroit sombre et sec jusqu’à ce que vous décidiez de le cuire.

Potager en appartement : est ce possible ?

Si vous êtes jardinier, vous connaissez les avantages d'avoir votre propre potager. Vous obtenez des légumes frais toute l'année et cela vous aide à économiser de l'argent sur les courses. Mais la question est de...

Aéroponie : la nouvelle façon de faire pousser des plantes à l’intérieur

L'aéroponie est une méthode de culture de plantes sans sol. Il utilise de l'air au lieu de l'eau pour fournir de l'oxygène aux racines. Les racines sont suspendues dans une brume riche en nutriments,...

Quand semer le chou-fleur ?

Conseillé par les nutritionnistes dans les menus de régimes avec différentes façons de le cuire, le chou-fleur est un légume apprécié beaucoup plus par les grands que par les petits. En effet, le goût...

Mouches du terreau : Comment lutter contre les sciarides ?

Les sciarides, aussi appelée “mouche du terreau”, sont de petites mouches qui pondent des œufs dans le sol des plantes d'intérieur. Leurs larves se nourrissent quotidiennement de matière organique en décomposition trois à quatre...

Comment construire un jardin de permaculture qui fonctionne ?

La permaculture est une approche écologique qui met l'accent sur la durabilité et la relation harmonieuse entre les humains, les plantes, les animaux et leur environnement. Qu'est-ce que la permaculture ? La permaculture met l'accent sur...

Comment faire un purin d’ortie ?

L'ortie fait partie d'un groupe spécial de plantes appelées « accumulateurs dynamiques » qui absorbent facilement les nutriments et les minéraux du sol pour ensuite les stocker sous des formes et des concentrations hautement...

Quelles sont les périodes de taille d’abricotiers ?

Un abricotier fleurit abondamment au printemps, produit des fruits à noyau en été et offre un feuillage coloré à l'automne. Les abricotiers nécessitent un calendrier de taille qui diffère de celui des autres arbres...

Comment semer et entretenir des haricots verts ?

Les sympathisants du jardin et du potager savent que semer des haricots est très facile, alors pourquoi ne pas essayer ? Cette plante comestible de la famille des fabacées est une légumineuse qui se...

Quels sont les avantages et les inconvénients du paillis de chanvre ?

Ceux qui possèdent un jardin au sein de leur maison ont vraiment de la chance, surtout les passionnés de jardinage ! Mais un jardin a besoin d'être régulièrement entretenu, en effet, il a besoin...

Quelle est la bonne période pour semer le basilic ?

Le basilic est un aromatique annuel très apprécié pour son goût prononcé, il est principalement ajouté à des plats à base de pâtes ou encore à des pizzas. Pour apprécier cette plante aromatique, il...