Prêt Pour Primo Accédant : que savoir sur les primo-accédants ?

Accueil Maison Prêt Pour Primo Accédant : que savoir sur les primo-accédants ?

Le terme Primo Accédant désigne toute personne ou couple de personnes qui n’ont pas été propriétaires d’un logement principal lors des deux dernières années. Lorsque l’on est « primo-accédant », devenir propriétaire d’une résidence nécessite souvent de passer par le prêt immobilier. C’est pourquoi, notre article vous propose d’en savoir davantage sur les prêts pouvant leurs être octroyés.

Les différents prêts pour les primo-accédants

Le gouvernement a mis en place des mesures spécifiques afin d’aider les primo-accédants à devenir propriétaires. Plusieurs prêts ont été offerts et ils présentent certains avantages fiscaux :

Le prêt à taux zéro

Il permet au bénéficiaire d’obtenir un prêt avec 0 % d’intérêts afin de financer la propriété d’un primo accédant. Il s’obtient via des établissements de prêt qui sont en accord avec l’état. Le choix d’acceptation ou de refus demeure cependant à l’établissement, puisqu’il peut refuser le crédit s’il juge un risque d’insolvabilité plus important et une inaptitude au remboursement. Il est accordé à toute personne physique qui souhaite s’approprier une résidence principale.

Le prêt d’accession sociale

Il permet de favoriser et faciliter l’accès à la propriété, il est cependant réservé aux ménages ayant des revenus qui ne dépassent pas un certain plafond de ressources. Il est également financé en accord avec l’état et il doit servir à la construction ou le financement d’une acquisition d’une résidence principale. Il est toutefois remboursable avec un taux d’intérêts et s’étale généralement sur une période minimale de 5 ans et maximale de 35 ans.

Le plan épargne logement

Il est le dispositif créé afin de soutenir les personnes qui souhaitent épargner pour investir une somme mise de côté dans une résidence principale.

Retour sur les avantages pour le primo accédant

Le primo accédant a la possibilité d’investir dans un bien immobilier neuf avec une TVA de 5,5 % au lieu de 20 %. Cependant, il doit investir dans une zone dite ANRU (Agence Nationale de Rénovation Urbaine).

Les primo accédants bénéficient également de frais réduits de notaire, à savoir 3 % au lieu de 8 % habituelles. La taxe est aussi exclue durant un certain nombre d’années à partir du moment où la personne a fait la demande auprès de la mairie.

De plus, les primo accédants bénéficient d’aides des pouvoirs publics puisqu’ils bénéficient des taux à 0 % (PTZ+).

Le primo accédant peut bénéficier, en plus des autres prêts cités plus haut, d’un prêt action logement (PAL) afin de financer jusqu’à 30 % du prix du logement mais aussi pour compléter obligatoirement un prêt accordé à titre principal par la banque.

Toutefois, les prêts cités sont spécifiques aux prêts conventionnés par l’Etat. Le primo-accédant peut aussi bénéficier des prêts bancaires classiques.

En effet, l’apport personnel et les différentes garanties conditionnent les modalités d’obtention du prêt bien que certains profils ont plus d’avantages au point où la banque pourrait être amenée à leur accorder des faveurs. Exemple : un jeune demandeur de prêt engagé sur une longue durée.

L’âge du demandeur jouerait également en faveur lors de la contraction de l’assurance. Elle pourrait s’avérer beaucoup moins chère. Il pourrait aussi bénéficier de taux avantageux. Bien sûr dans ce cas, on parle toujours du jeune demandeur.

De plus, le taux d’intérêts constitue un élément concurrentiel principal à négocier auprès de la banque afin de s’assurer que le prêt est avantageux pour le primo-accédant.

Toutefois, l’assurance de prêt, les pénalités de remboursement anticipé et les frais de dossier présentent autant d’éléments sur lesquels une obtention d’avantages est possible.

Enfin, bien que le statut primo-accédant semble avoir plusieurs privilèges, un point crucial n’est pas à négliger : le manque d’expérience par rapport à l’acquisition de biens immobiliers chez certains profils. Il est recommandé de passer par un professionnel apte à négocier au mieux le prêt.

Tapage nocturne que faire : vous n’arrivez plus à dormir à cause du bruit la nuit ?

Il faut que l'on se mette bien dans l'esprit que si l'on jouit de nos jours d'un confort duquel on ne pouvait même pas rêver jadis, c'est en premier lieu grâce à l’éducation et...

Remboursement anticipé immobilier : comment rembourser ?

Les crédits sont de nos jours de plus en plus pratiqués par les particuliers, que ce soit pour l'immobilier, une voiture ou bien un crédit à la consommation, les personnes se tournent davantage vers...

Prêt immobilier court : quels sont ses principes ?

Parmi les différentes formules d’aide et de financement que peut proposer une banque à ses clients, le crédit bancaire est de loin l’option la plus utilisée. Une banque peut accorder un crédit à un...

Crédit immobilier pour fonctionnaires : quel est son intérêt ?

Un prêt fonctionnaire sans conditions de ressources est, comme son nom l’indique, réservé uniquement aux agents de la fonction publique comme ceux travaillant dans le milieu hospitalier, l’éducation nationale ou encore, les forces de...

Le crédit-bail : comment ça fonctionne ?

Le crédit-bail aussi nommé crédit de location avec option d'achat est un moyen de financement d'un bien; après l'avoir loué pour une période qui oscille entre deux à cinq ans, le client a le...

Emprunter pour ses travaux de rénovation : pourquoi faire ?

Une maison peut parfois nous nécessiter une bonne somme d'argent pour lui faire un élargissement, une rénovation ou une amélioration afin de générer plus de confort dans sa propre demeure. Penser à bénéficier d'un...